La demeure de Léopold Lippens

Zoutelaan 248

Cherchez bien la boîte aux lettres rouge portant le numéro 248, car vous l’aurez passée avant même de vous en rendre compte. Comment reconnaître la résidence du légendaire bourgmestre de Knokke? Grâce aux moulins à vent colorés qui ornent l’allée. À l’annonce de son décès, à la mi-février, de nombreux habitants de Knokke sont venus et ont placé des moulins à vent et des dizaines de fleurs en papier crépon, pour rendre un dernier hommage au populaire bourgmestre, qui portait l’écharpe mayorale depuis 1979.

Bien que le chien de garde empêche de s’approcher de la villa champêtre, cette adresse ne pouvait pas manquer sur le circuit de Sabato, ne serait-ce que pour rendre hommage à celui qui figurait en couverture de la toute première édition du Spécial Knokke, en 2012. Dans l’interview qui l’accompagnait, Lippens répondait à la question de savoir s’il avait peur de vieillir. «La seule manière de vivre longtemps, c’est de vieillir.» Cette année, dans Sabato, nous avons bouclé la boucle et interviewé son fils, Valery Lippens.

Texte: An Bogaerts
Photos: Jelle Vans

Continuer le circuit
Avec le soutien de