Le Casino

Zeedijk-Albertstrand 509

Après les deux villas classiques de la Poolspad et le monument aux morts, il s’agit là du point d’orgue de l’œuvre de l’architecte Léon Stynen à Knokke. Une des amies de madame Stynens faisait partie de la famille Nellens, ce qui a permis à l’architecte de se voir confier cette mission prestigieuse, pour laquelle il a pu laisser libre cours à son goût pour le modernisme.

Hormis sa façade intrigante, le Casino a été le théâtre de scènes improbables. En 1953, René Magritte y a été interdit d’entrée, suite à un différend avec Gustaaf Nellens au sujet d’une facture pour une grande fresque réalisée par le peintre. Elle se trouve aujourd’hui dans une salle rebaptisée «salle Magritte». En terme de vengeance, on ne peut faire guère mieux.

Texte: An Bogaerts
Photos: Collectie Vlaams Architectuurinstituut & Karel Duerinckx

Continuer le circuit
Avec le soutien de