Villa Roemah Passir

Prins Karellaan 42

Les villas portant des noms anglais sont relativement courantes à Knokke. Les noms français sont peut-être la norme, et on trouve même ici et là quelques noms venus d’Espagne ou même du Congo, mais rares sont les noms inspirés de l’Extrême-Orient. Il y en a deux: Roemah Laut, une villa aujourd’hui rasée qui se trouvait au Zwin, et la Roemah Passir, qui signifie «Maison dans le sable», un projet de l’architecte Antoine Dugardyn (1889-1962).

Ce dernier avait cependant plus d’affinités avec l’Angleterre, dont les influences sont clairement visibles: cette maison de style champêtre serait parfaitement à sa place dans la campagne britannique. Alors pourquoi ce nom exotique? Il s’agit juste d’une idée de la famille Lippens (pas Léopold ou Maurice cette fois).

Texte: An Bogaerts
Photos: Jelle Vans

 

Continuer le circuit
Avec le soutien de